MENU


Contre le Front National et la Mascarade Electorale

Publié le 31 Mars 2017 (Mis à jour le :03-04-2017)


Le soir du 7 Mai 2017 un nouveau président sera élu en France. Le résultat des élections, quel qu’il soit, donnera vainqueur les seuls véritables candidats de cette mascarade : l'état et le capital.

La Fédération Anarchiste a lancé un site web Ceci n'est pas la démocratie regroupant quelques textes historique et comtemporain sur le sujet des élections, de notre capacité à s'organiser et à s'autogérer. Egalement, le dossier intitulé "Les élections, ça vous amuse encore ?" du Monde Libertaire n°1787 (avril 2017 en kiosque) est dédié à l'anti-électoralisme.
Au groupe de Chambéry nous avons décidé de nous associer à la campagne antifasciste contre le Front National et la Mascarade Electorale lancé par l'Union Antifasciste Toulousaine.
Voilà le manifeste de cette campagne : 

Image title

Le soir du 7 Mai 2017 un nouveau président sera élu en France. Le résultat des élections, quel qu’il soit, donnera vainqueur les seuls véritables candidats de cette mascarade : le capitalisme.

33 ans après son émergence dans le paysage politique français, le Front national semble prêt à rentrer par la grande porte. La victoire de l’extrême-droite pour imposer les termes du débat a banalisé partout ses idées, sa violence, sa pseudo-légitimité.

Pendant ce temps, les grands partis se sont alternés au pouvoir pour mener des politiques toujours plus offensives contre le peuple et recycler le logiciel de pensée du FN : état d’urgence, libéralisme, grands projets inutiles, casse du droit des travailleur.euse.s et des services publics, aménagement du territoire, contrôle social, discriminations raciales, violences policières,…

Nous appelons tout le monde à prendre conscience de cette situation et à agir pour construire la solidarité dont nous avons toutes et tous besoin. Organisons-nous partout pour opposer des résistances et proposer des alternatives à ce système !

RÉSISTANCES !

Adama, terroristes, burkini, migrants,… Le discours raciste et antisocial imprègne la vie politique, les institutions, les élites et les médias de ce pays et conditionne les partis politiques et leursprogrammes. Tous se font les acteurs d’un système injuste et inégalitaire où la loi du plus fort est la règle. La police pour réprimer, le gouvernement pour régner, les médias pour mentir, le CAC 40 pour voler. Et les élections pour se légitimer.

La violence et l’insécurité sont des outils pour ceux qui gouvernent ou qui y prétendent : pour répandre la peur et contrôler la population. La stratégie de la tension de l’extrême-droite est simple : diviser le peuple entre les bons français d’un côté, les sauvages et autres ingouvernables de l’autre. Les riches et les puissants, ceux qui ont gagné d’avance les élections, ont trouvé leur nouveau bouc-émissaire : l’étranger, le musulman. Et c’est tout le peuple qui est perdant dans cette arnaque !

CONTRE LE FRONT NATIONAL

  • Le FN n’est pas un parti comme les autres : son histoire, ses idées, ses méthodes et ses relations en font le pilier principal de l’extrême-droite et du nationalisme français.

  • Le FN n’est pas un parti anti-système : la famille Lepen, millionnaires, possède un grand capital. Les scandales sont à l’image de la proximité entre le FN et le système financier, politique et médiatique : ils ont besoin l’un de l’autre et c’est ce qui permet au capitalisme de régner en maître.

  • Le FN est dangereux, pas diabolique : il divise socialement et réprime les populations qui subissent le racisme, le sexisme, l’homophobie, la précarité, le colonialisme …

  • Le FN est autoritaire et électoraliste : les élections le renforcent et le rapprochent du pouvoir

  • Le FN est profondément raciste, patriarcal, capitaliste, homophobe.

  • Le FN n’est pas le parti du peuple, la préférence nationale sert à nous diviser.

CONTRE LA MASCARADE ÉLECTORALE

Les élections passent et les problèmes restent : notre société ne permet pas le changement social et l’émancipation. Les institutions et les pouvoirs publics orchestrent ce spectacle permanent où les plus riches décident de la vie du plus grand nombre, de leur quotidien et de leurs rêves.

Aucun des prétendants au trône ne rompt avec le système de pseudo-démocratie : tous font de la politique élitiste et bourgeoise. Leurs idéologies républicaine, social-démocrate, libérale, conservatrice ou fascisante sont celles des gouvernants. Notre opposition au système a pour but de changer radicalement la politique !

La mascarade électorale aménage les conditions du capitalisme : il continue de prospérer sur la misère et l’exploitation, pendant que rien ne change. L’enjeu fort se situe dansnotre capacité à s’organiser et à agir collectivement.

La mascarade électorale a besoin du sentiment d’être citoyen de la république.

Nous avons besoin d’entraide, de solidarité et d’autonomie !

CONTRE L’EXPLOITATION ET LES DOMINATIONS

Le FN et la mascarade électorale sont des éléments d’un système plus global, qui structure les sociétés, construit par des rapports d’exploitation et de domination. Les dominations sont systémiques, institutionnelles et sociales : on les ressent partout mais on ne les voit pas directement.

Pourtant tout le monde est concerné par ces problèmes : racisme, précarité, sexisme, répression, colonialisme, salariat, pollution, homophobie,… Le capitalisme repose sur l’exploitation et en voulant faire de tout une marchandise, il articule et agite ces dominations. Et les élections n’y changeront pas grand-chose !

ALTERNATIVES !

POUR LA SOLIDARITÉ ET L’AUTO-ORGANISATION

A la communauté nationale de l’extrême-droite et à la vision patriote du peuple,nous opposons la solidarité. Nous ripostons sur tous les plans où nous sommes dépossédé.e.s de nos vies : matériel, économique, politique, social…

Ce n’est pas en déléguant nos vies, nos colères et nos révoltes qu’on obtiendra satisfaction. C’est pour cela que nous proposons une autre forme politique, accessible par toutes et tous. Une politique directe, collective, par des assemblées, autour d’un projet social qui vise à l’émancipation. Pour que l’on soit capable de gérer nous-mêmes les questions de base : logement, nourriture, santé, éducation,… Ne laissons plus l’État et le capitalisme gérer nos besoins !

Nous avons toutes et tous des armes pour changer les choses : la lutte, la solidarité, l’auto-organisation ! Nous proposons des espaces politiques où les gens peuvent agir directement et collectivement, quant les élections confisquent ce pouvoir. Pour faire face aux violences racistes, sexistes et policières et à la répression, nous appelons àl’autodéfense populaire.

FAIRE LA RÉVOLUTION ET PRENDRE NOS AUTONOMIES

On peut renverser le Front national et la mascarade électorale ! En construisant nos alternatives. En visibilisant et en mettant en lien les nombreuses initiatives, luttes et idées déjà existantes. En faisant mouvement. Notre finalité, c’est la révolution sociale, la transformation radicale de nos modes et organisations de vie !

https://contrefnelec.noblogs.org/

https://unionantifascistetoulousaine.wordpress.com/


Bande son des révolté-e-s

Les mots sont des balles