MENU


Militaires qui menacent des gens au FAMAS

Publié le 07 Mai 2016 (Mis à jour le :13-05-2016)


Après une altercation à la sortie de l'opéra (quoi de plus banal dans cette boite), 1 bidasse bourré revient avec son fusil d'assaut FAMAS. De plus en plus de bandes armées sévices dans la région chambérienne avec la volonté d'armer la police municipale de La Ravoire ou de monter une police municipale de nuit qui serait armée sur Chambéry. Pour ma part je me sens pas tellement en sécurité ...

Pour information, le FAMAS, c'est des munition 5,56 mm :
Effets : traverse murs de plâtre ou de bois
Protection : arrêtée à 50 m par sac de terre / mur de béton

Deux militaires en mission Vigipirate ont été déferrés au parquet de Chambéry ce mardi 3 mai 2016 après avoir menacé plusieurs personnes avec un fusil d'assaut à la suite d'une altercation à la sortie d'une discothèque (L'opéra à curial)
Tout a commencé dans la nuit de samedi à dimanche. L’un des militaires, qui n’était pas en service, s'était fait violemment frapper alors qu'il tentait de séparer des belligérants à la sortie d'une discothèque.
Fortement alcoolisé, il était allé chercher du renfort auprès de camarades au CIRFA et était revenu avec son Famas (fusil d'assaut) dans le centre-ville de Chambéry, menaçant plusieurs personnes.
"Il a même menacé les policiers" avant d'être désarmé par ses compagnons d'arme, a précisé le procureur Thierry Dran, confirmant une information de RTL.