MENU


Les nouveaux masques de l’extrême droite (les stratégies nationalistes dans les mouvements sociaux)

Publié le 02 Mai 2016 (Mis à jour le :02-05-2016)


"Il va falloir s’y habituer et réagir en conséquence : non seulement les discours nationalistes, racistes et sexistes s’invitent désormais dès l’ouverture de tout nouvel espace politique, mais leur condamnation et l’éviction de celles et ceux qui les portent n’apparaissent plus ni comme une évidence, ni comme une nécessité.

Le patient travail menée par l’extrême droite depuis 70 ans pour retrouver sa crédibilité et une certaine légitimité porte ses fruits : en redéfinissant pour servir ses propres fins les concepts de « liberté d’expression », de « dissidence » et d’ « antifascisme », elle est parvenue en l’espace d’une quinzaine d’années à faire son retour sur la scène politique, tout en laissant croire qu’elle n’existait plus et en disqualifiant celles et ceux qui continuaient à la dénoncer. Un tour de passe-passe dont il est urgent de révéler l’imposture, en appelant un chat un chat, et en rafraîchissant la mémoire à celles et ceux qui, frappéEs d’une candeur amnésique, laissent entrer le loup dans la bergerie." La Horde

L'article complet est à retrouver sur le site antifasciste La Horde. Il est disponible sous format brochure à télécharger


...

Bande son des révolté-e-s

Les mots sont des balles