MENU


Installation de 17 nouvelles caméras de surveillance active

Publié le 17 Avril 2016 (Mis à jour le :23-04-2016)


Ce printemps a vu fleurir 17 nouvelles caméras de surveillance qui viennent s'ajouter aux 14 déjà en place. Une nouvelle vague dans l'année et en 2017 devraient porter le total à plus de 50 caméras de surveillance pour Chambéry. Et ce, sans compter les caméras privées, celle du palais de justice, du réseau STAC, de l'agglomération, et compagnie ...

Il n'est plus question de caméras de surveillance, mais "de protection". Les nouvelles caméras installées à Chambéry sont ainsi dites "actives". Un grand centre de supervision urbaine devrait aussi voir le jour. 
Les 17 nouvelles caméras chambériennes ont été installées, venant grossir un parc déjà bien fourni. Il s'agit d'une nouvelle génération de caméras, destinées à surveiller de près. Elles peuvent zoomer sur un visage, suivre une action. Elles ne sont plus passives, mais actives. 
Chambéry possède ainsi 31 caméras réparties de Chambéry-le-Haut au centre-ville.
L'objectif, qu'elles soient dirigées par des agents de police. Un grand centre de "supervision urbaine" devrait être créé d'ici peu dans un ancien supermarché de 1.000 mètres². 18 policiers municipaux/opérateurs devraient s'y installer. Le centre serait ouvert 7 jours/7 et 24h/24. 
Un investissement de 2 millions d'euros, mais aussi un choix politique de Michel Dantin, le maire LR.
Une décision qui tombe alors que les subventions allouées à la culture baissent. C'est le reproche fait notamment par l'opposition de gauche. 

France 3

Par ici un texte redigé lors de la première installation de caméra sur chambéry en 2012 avec un argumentaire toujours d'actualité sauf que la droite décomplexé de Dantin est venu remplacer la social-traîtrise du PS.